Combien coûte un graphiste ?

par | 23 Juil 2020 | Business, Graphisme

Tu as un projet ou une nouvelle marque qui demande les compétences d’un graphiste et tu souhaiteras faire appel à ses services ? C’est génial ! Mais voilà, tu es surpris du montant qui figure sur le devis qui peut te sembler plus élevé que ce que tu pensais… Mais avant de chercher à négocier, tu voudrais comprendre le tarif des graphistes, et c’est une super idée ! C’est pour cela que je fais cet article, afin de t’éclairer sur ce sujet, et que tu comprennes combien coûte un graphiste et comment les tarifs des créatifs sont pensés.

Le calcul du tarif journalier

Généralement, et pour la plupart des projets, un graphiste calcule ses tarifs à l’heure, puis à la journée : c’est le tarif journalier. On estime ensuite combien de jour de travail devrait prendre le projet que tu lui proposes.

Donc, ok pour cette idée de travail à la journée… Mais ça ne dit toujours pas combien coûte un graphiste. Pour cela, voyons comment est défini ce tarif journalier.
Il se calcule en reprenant de nombreux points :

Les coûts de l’entreprise (les frais fixes) :

  • Cotisations (Urssaf)
  • Impôts
  • Contribution à la formation professionnelle
  • Cotisation foncière des entreprises (CFE)
  • Matériels (ordinateur, imprimante…)
  • Logiciels (Adobe, Freebe, Tailwind, Divi…)
  • Abonnements (téléphone, internet, outils graphiques, hébergement web…)
  • Assurances (mutuelle, prévoyance, RC pro…)
  • Banque (compte, carte bleu)
  • Déplacement professionnel pour les rendez-vous client
  • Location d’espaces dans des bureaux ou coworking

Le salaire pour vivre

Eh oui ! On oublie souvent quand on se demande combien coûte un graphiste que cette activité est celle qu’il fait pour vivre… De ce fait, elle doit lui servir à se verser un salaire qui couvre son loyer, ses différentes assurances, ses courses, son essence etc…
Et à l’inverse d’un travail salarié, un graphiste est payé au projet et non pas aux nombres de jours travaillés. Il doit donc anticiper et se montrer juste quand au temps réel que va lui prendre un projet, son tarif et ce dont il a besoin pour vivre.

Et le temps de gestion ?

Autre chose à laquelle on ne pense pas toujours : le temps passé à gérer l’entreprise n’est pas payé. Alors oui, la gestion ça peut être la gestion des comptes, la prospection etc. Ainsi que les moments où se forme à de nouvelles techniques, de nouveaux outils ou se perfectionne, ou même simplement quand il part en vacances. Tu te dis que ça le regarde lui et que tu ne vois pas où je eux en venir… Mais tous le temps passé à échanger avec toi en amont, établir le devis, négocier, échanger : tout ce temps aussi n’est pas payé. Et pourtant c’est lié à ton projet 😀 ! D’autant que quand il se forme c’est pour te fournir un travail encore plus qualitatif 😉 . Donc quand on se demande combien coûte un graphiste il faut aussi prendre une petite fourchette permettant de couvrir ce temps.

Donc au final, le calcul du coût journalier revient à additionner l’ensemble des frais fixes sur un mois + celui du salaire voulu + une estimation du temps mensuel passé sur la gestion… Et de diviser le tout par le nombre de jours environ travaillé dans le mois. Et là on obtient ce montant indicatif de base ! On peut le diviser par le nombre d’heures travaillées dans la journée pour obtenir le tarif horaire et on a le fondement de combien coûte un graphiste.
En règle générale, un graphiste junior tourne autour de 300 / 350€ par jour, tandis qu’un graphiste sénior sera plutôt aux alentours de 350 à 600 € par jour.
Mais bien sûr, c’est le graphiste qui définit lui-même ses tarifs, il peut se trouver en dessous ou au dessus de ces montants : il est libre de fixer son coût journalier !

Comment est calculé le coût d’une prestation ?

Ensuite, une fois qu’on a le coût journalier, il faut trouver le montant de la prestation. Pour les prestations de type « formule » (comme je le propose) c’est beaucoup plus facile à calculer !
On regarde le temps que va nous prendre le projet, les aller retours, la gestion des différents échanges, le temps de recherche, le temps de création, sa difficulté, les potentiels coûts / achats supplémentaires, et la cession de droit. On multiplie tout ce temps par le coût journalier (ou le coût horaire) et on obtient le montant de la prestation ! En plus, au fur et à mesure qu’on l’expérimente, on peut voir où il y a des différences récurrentes entre le coût qu’on a estimé et le temps réel passé, de ce fait on peut réajuster le tarif de cette prestation pour qu’elle soit juste pour le graphiste mais aussi pour le client 😀 !
Les prestations personnalisées sont plutôt calculées par rapport à l’estimation du projet et ce que tu lui en dis.

Au final, combien coûte un graphiste ?

Ainsi, pour savoir combien coûte un graphiste, il faut prendre en compte ses charges et frais fixes professionnels, la valeur ajoutée au projet et le temps qu’il va passer à travailler sur le projet ! C’est pour cela que quand tu demandes de prime abord, par mail ou au téléphone, combien va coûter le projet, tu n’obtiens pas tout de suite une réponse, ou alors une graaaaande fourchette. Il faut, surtout pour un projet personnalisé, que le graphiste en sache plus sur la prestation afin d’estimer le temps passé sur le projet et qu’il puisse calculer l tarif en étant le plus juste et réaliste possible !

À propos

à propos marthe toutain com'quat toulouse brand designer végétal

Je suis Marthe, Brand Designer pour les plant addicts et les entrepreneurs philanthropes.
Je suis spécialisée en identité de marque, mêlant stratégie, web et graphisme.

Le partage et l’accompagnement sont primordiaux dans mon processus de réalisation : nous travaillons ensemble et conjointement sur ton projet 🙂 .

Newsletter

Blog

ut suscipit venenatis Phasellus quis Curabitur facilisis Praesent massa felis