Les erreurs à éviter lors de la création d’un logo

par | 23 Mai 2019 | Graphisme

szqsLors de la création d’un logo il est possible de se laisser emballer et de commettre des erreurs… Comment ça des erreurs ? Eh bien un logo va véhiculer votre marque, vos projets, et votre identité. S’il est mal réalisé il peut dissuader vos prospects de venir vers vous, voire même vous mettre dans une situation illégale… C’est pour cela que je vais vous livrer les erreurs à éviter lors de la création d’un logo.

Les erreurs de conception graphique

Utiliser trop de couleurs

Dans les erreurs les plus communes, il y a le fait d’utiliser lors de la création d’un logo « trop » de couleurs. Votre logo doit être impactant dès le premier regard, et immédiatement compréhensible par votre cible. En mettant trop de couleurs dans votre logo, vous lui demandez une attention plus longue, une réflexion, qui en réalité n’est pas positive car elle vient de la gêne et l’incompréhension. En effet, en utilisant trop de couleurs vous surchargez votre logo. Pour remédier à cela concentrez-vous sur 3 couleurs (noir compris) et utilisez des déclinaisons de vos teintes de couleurs.

Se servir de la photographie dans le rendu final

Une photographie ne peut pas être utilisée lors de la création d’un logo, car c’est un élément trop complexe. Or, comme je l’ai exprimé au-dessus, la complexité n’est pas synonyme de simplicité et de compréhension rapide, ce qui est le rôle d’un logo. C’est pour cela que nous utilisons des éléments simples pour les créer, afin d’être impactant !

Ne pas avoir de style graphique défini

J’adore l’expression « style graphique ». Mais qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de choisir au préalable quelle ambiance vous souhaitez utiliser. Cela apporte une cohérence dans votre logo. En effet, si vous utilisez un élément en flat design, puis un autre vintage et un dernier en linéaire, vous surchargez une fois de plus votre logotype… et en plus vous perdez la compréhension de votre cible, et la cohérence graphique.

Utiliser plus de 2 typographies

Vous avez compris le thème principal… ne pas surcharger, aussi bien dans les éléments graphiques qu’en informations. De ce fait, utiliser plus de 2 typographies surcharge cette création d’un logo… Erreur donc possible à éviter facilement 😉 .

Ne pas se mettre à la place de l’utilisateur

Quoi de mieux pour ne pas surcharger votre logo que de regarder votre logo avec un point de vue extérieur, en prenant du recul ? Cela permet de voir qu’il y a trop de couleurs, de voir si une typographie est difficilement lisible ou non. Mais aussi de voir s’il y a trop d’informations ou si on comprend autrement votre logo… Or si vous ne le faites pas, vous ne pouvez pas déceler tout ça. Le mieux étant d’écouter sa première intuition… Tout en hésitant pas à laisser imprimées puis accrochées les planches de logo sur un mur. Puis de laisser passer quelques jours en les regardant de loin, pour voir ce qu’ils vous communiquent.

Les erreurs d’impatience

Ne pas avoir d’identité visuelle

Si vous sautez les étapes il se peut que vous souhaitiez effectuer la création d’un logo avant même de vous être penché sur la question de votre identité visuelle. FATAL ERROR ! L’identité visuelle est le premier pas de la réflexion graphique de votre entreprise, avant même de commencer à concevoir votre logo… Il s’agit de ce qui définit votre cohérence visuelle sur l’ensemble de vos futures communications, aussi bien terme de palette de couleur, de typographies, de symboles, d’éléments, etc.

création d'un logo erreurs à éviter com'quat graphiste toulouse identité visuelle végétale

Faire appel à un site de logo à 5€

Alors oui, cela semble attractif et intéressant, plutôt que de débourser environ 300€ vous vous dites que vous faites une très bonne affaire… Mais un logo à 5€ ne sera pas réfléchi pour correspondre à vos besoins, à vos objectifs, à votre cible… La création d’un logo demande de faire coïncider de nombreux éléments entre eux pour qu’il soit efficace et impactant… Un logo réalisé pour 5€ (voire même 50€) ne prendra pas en compte tout cela. En effet, il sera fait rapidement, à la va vite, et aura de toute évidence l’effet inverse de ce que vous recherchez.

Il est préférable d’investir, voire même d’attendre de pouvoir investir, dans le but d’avoir un logo unique. Il sera fait sur-mesure, réfléchi et respectant votre identité visuelle (voire même la construisant en amont du logo) qui sera pérenne. Plutôt que d’acheter un logo rapidement pour pratiquement rien et devoir la changer au bout d’un an… Et de ce fait devoir refaire toute la communication et les impressions.

Acheter un logo déjà tout fait

Sur de nombreux sites il est possible de trouver pour quelques dizaines d’euros des logos déjà tout fait. Et là on tombe dans un soucis éthique : votre logo ne sera pas unique, de nombreuses autres personnes peuvent déjà avoir le même que vous ! Voire même des concurrents… Pensez à l’image que cela pourrait donner de vous si votre cible réalise que vous êtes plusieurs à utiliser le même logo. Acheter un logo déjà tout fait est un bon vecteur de perte de crédibilité.

Ne pas penser aux déclinaisons CMJN et RVB

Comme je vous l’ai expliqué dans mon article sur le jargon de graphiste, ce sont des codes couleurs pour indiquer quelle est la destination du document : impression ou digitale. Ici cela à une grande importance : un logo a pour destination aussi bien votre site internet vos réseaux sociaux (digital), que vos cartes de visite, plaquettes, brochures, devantures ou kakémonos (print – impression).

De ce fait, il est primordial de penser à demander la création d’un logo en CMJN et en RVB, et vectorisé (pour ne pas voir apparaître les pixels) afin de ne pas avoir de mauvaises surprises de couleurs profondément différentes ou de transparence qui vous jouent des tours.

Les erreurs de création d’un logo illégales

Copier un logo déjà existant

Au moment de la création d’un logo il arrive que vous tombiez amoureux de celui d’un concurrent ou d’un autre professionnel. Attention à ne pas tomber dans l’envie de s’en inspirer ou de le copier ! Cela est considéré comme du plagiat… Si ce professionnel a déposé son logo à l’INPI vous êtes même passible d’une amende… En plus de perdre une fois de plus toute crédibilité aux yeux de vos clients.
Concentrez-vous plutôt sur vos valeurs propres, ce que votre entreprise signifie pour vous et pour votre cible, ce qui la représente le mieux 🙂 .

Ne pas payer les droits d’auteur

Si vous faites appel à un professionnel pour la création d’un logo, assurez-vous de recevoir la cession de droits d’auteur de celui-ci en même temps de la livraison finale. Car sans cette cession, vous ne bénéficiez pas de la propriété intellectuelle de la création, et vous utilisez donc une production qui ne vous appartient pas.

Vous êtes dans l’illégalité, si le professionnel émetteur se retourne contre vous, c’est vous qui êtes en tort. C’est pourquoi, vérifiez bien que vous la recevez (contre paiement ou non), vérifiez bien les termes de la cession de droits et n’utilisez pas votre logo tant que cette cession n’est pas entre vos mains 😉 .

 

Ainsi, vous connaissez maintenant les principales erreurs à éviter lors de la création d’un logo ! Vous pouvez aujourd’hui partir dans la création de votre logo (ou de votre identité visuelle si vous n’avez pas encore) en toute sérénité et avec toutes les clés en main ! Ou alors, de décider de ne pas précipiter les choses et d’investir correctement d’ici quelques mois dans un logo impactant, vitaminé et efficace qui vous ressemble, fait sur-mesure et unique ! Tout est dit 😉

Si vous avez des questions, des remarques ou des anecdotes sur la création de votre logo, … Je serais ravie que vous les partagiez en commentaire ci-dessous ou par message via le formulaire de contact ! Je me ferais un plaisir de vous répondre et d’échanger avec vous ! 😀

À propos

à propos marthe toutain com'quat toulouse brand designer végétal

Je suis Marthe, Brand Designer pour les plant addicts et les entrepreneurs philanthropes.
Je suis spécialisée en identité de marque, mêlant stratégie, web et graphisme.

Le partage et l’accompagnement sont primordiaux dans mon processus de réalisation : nous travaillons ensemble et conjointement sur ton projet 🙂 .

Newsletter

Blog

Nullam mattis risus et, ut fringilla leo lectus leo. consequat. eget Aenean