À l’ère du digital, nous voulons tous avoir un site internet et une présence sur le web. Je vous ai d’ailleurs donné à ce sujet 9 bonnes pratiques pour améliorer votre site internet. Mais dès lors que l’on souhaite avoir une présence sur internet, il est primordial de s’intéresser à la question complexe du référencement naturel.

Définition du référencement naturel

Mais le référencement naturel, c’est quoi ? Le référencement naturel, aussi appelé SEO (Search Engine Optimization) est l’ensemble des méthodes et savoir-faire techniques et marketing permettant à une page web d’être positionnée le plus haut possible dans les pages de résultat des moteurs de recherche. Ses règles ont été définies par Google et sont en constance évolution. Il est donc important de se tenir constamment au courant des spécificités des algorithmes qui le régissent.

Il existe deux types de référencement : le référencement payant (SEA) et le référencement naturel (SEO). Aujourd’hui, nous allons nous occuper uniquement du second.

Les objectifs du référencement naturel

Comme dit précédemment dans la définition, le référencement a pour objectif principal d’améliorer votre positionnement lors d’une recherche sur internet. Cependant, en tant que professionnel il est aussi important de définir des objectifs secondaires. Par exemple, vous souhaitez, grâce au référencement, augmenter le trafic entrant sur votre site internet ? Cibler des prospects qualifiés ? Assurer votre positionnement sur les moteurs de recherches de façon pérenne ? Baisser vos coûts d’acquisitions (principalement lié au SEA) ? Limiter votre dépendance à des canaux payants ? etc. La définition de ces objectifs vous permettra ainsi d’axer votre référencement de manière optimale et viable.

référencement naturel seo communication digital site web site internet marthe toutain com'quat

Comment travailler votre référencement naturel ?

Tout d’abord, sachez que le référencement se réfléchit dès les premières étapes de création de votre site internet. En effet, la construction de votre site ainsi que ses URLs doivent être cohérentes par rapport à votre stratégie. Voici les principales règles pour débuter avec le référencement naturel.

Les mots clés

Le référencement naturel se construit avec des mots clés. Pour ce faire, chaque page de votre site doit avoir un mot clé principal qui lui est propre. Ce mot clé, ou expression clé, doit être unique sur tout le site internet ! Vous devez donc distinguer en amont les sujets principaux de chacune de vos pages.

Dans un second temps : mettez-vous à la place de vos prospects et clients ! Ne perdez pas de vue qu’il s’agit d’apparaître dans les résultats de recherche de vos utilisateurs. De ce fait : est-ce que l’expression clé que vous avez choisie pour la page est celle susceptible d’être tapée par vos prospects lors d’une recherche internet ? Si ce n’est pas le cas, changez de mot clé. Le but final du référencement naturel étant de vous donnez de la visibilité, il vaut mieux mettre toutes les chances de votre côté ;). Pour connaître la tendance de ce tapent les internautes lors de leurs recherches, vous pouvez utiliser l’outil Google Trend.

Ensuite, trouvez des expressions et mots clés secondaires : ce sont ceux qui doivent revenir plusieurs fois dans votre page, qui sont complémentaires au mot clé principal et qui définissent votre activité.

Enfin, utilisez des mots clés dits « longue-traîne » : ceux qui reviennent sur l’ensemble du site et qui travaillent votre référencement naturel en profondeur. Il peut s’agir de la région sur laquelle vous intervenez, du nom de votre société, de votre domaine d’activité, de vos services principaux, etc.

référencement naturel site web seo site internet communication digitale marthe toutain com'quat

Développez bien vos pages !

D’abord, avant toute chose : votre sujet peut-il intéressé vos utilisateurs ? Si oui, avez-vous assez à dire et à offrir aux lecteurs ? Si ce n’est pas le cas, faites des recherches et essayez de développer votre sujet avant de le publier. En effet, vous devez fournir du contenu intéressant et bien défini, mais surtout votre texte doit faire au moins 300 mots ! En dessous de cette limite, Google ne considère pas la page comme existante. Or, il faut que la page soit reconnue pour qu’elle serve au référencement.

Hiérarchisez votre contenu

Il ne faut pas que vos paragraphes dépassent les 150 mots. Ainsi, en plus du sujet principal, développez votre page en de nombreuses parties avec titre et paragraphe traitant chacun d’un aspect spécifique du sujet. Et si un paragraphe fait plus de 150 mots, essayez de le scinder en deux sous-parties.
De plus, Google apprécie une certaine construction des pages internet. la voici :

  • Un titre principal (h1) avec le mot clé : c’est le sujet général de votre page.
  • Le chapeau : un petit paragraphe qui résume rapidement le contenu de votre page. Travaillez-le bien, c’est lui qui incite ou non l’internaute à poursuivez sa lecture ! Il doit aussi contenir le mot clé principal.
  • Des titres de parties (H2) et leur développement (paragraphes).
  • De potentielles sous parties (h3) qui approfondissent les parties.
  • Une conclusion, qui résume à nouveau l’ensemble de votre page, avec les idées principales. Celle-ci peut ouvrir vers des call to action (CTA) en renvoyant vers votre formulaire de contact, un document à télécharger, vos tarifs, le service associé, etc… Pour essayer de transformer l’utilisateur en prospect !

Par exemple : vous êtes en train de lire actuellement la sous partie « hiérarchisez votre contenu » de la partie « comment travailler votre référencement naturel ? » du sujet / titre principal « qu’est ce que le référencement naturel ? ».

référencement naturel site internet seo site web communication digitale marthe toutain com'quat

Pensez « visuel »

300 mots minimum, cela peut devenir quelque chose de rapidement difficilement lisible. Il ne faut pas oublier que vos pages sont lues via un écran. De ce fait, la lecture s’effectue plutôt en diagonale et les longs paragraphes peuvent être imbuvables. Pour rendre vos pages attractives : privilégiez une construction visuelle ! Pour ce faire :

  • vos titres doivent être percutants,
  • des paragraphes courts,
  • des mots ou phrases en gras (dont le mot clé principal) pour accrocher l’oeil sur les idées importantes,
  • d’autres en italique (citation, mots anglais, remarques, etc),
  • utilisez les listes à puces,
  • faites des compositions dynamiques (alignement à droite, à gauche, etc),
  • et surtout : insérez des photos ! En plus d’apporter un aspect visuel à votre page, vous permettez à l’utilisateur de faire des pauses entre les parties. NB : Google ne pouvant voir les photos, pour qu’elles participent à votre référencement, mettez votre mot clé principal dans la petite balise « alt » qui désigne à Google ce que l’image désigne.

Les balises méta

Enfin, pensez à renseigner les balises méta de vos pages. Ce sont le titre (méta titre) et la petite description (méta description) qui apparaissent dans les résultats de recherche. Ils doivent donc tout deux contenir le mot clé principal et doivent être percutants pour donner envie à l’internaute de se rendre sur votre page. Petite astuce : commence méta description par un verbe d’action ;).

Pour aller plus loin : le netlinking

Pour pousser votre référencement naturel, travailler votre stratégie de netlinking (partage de liens). Vos pages doivent contenir au moins un partage de lien provenant de votre propre site (ce qu’on appelle du maillage interne), ainsi qu’un partage de lien externe (d’un autre site). Ce partage de lien externe peut être un article, une vidéo, mais aussi renvoyer vers vos réseaux sociaux.
Attention au choix des liens externes : il faut que cela soit d’un contenu de qualité. Il est important de pratiquer cet échange et partage de lien, mais préférez ne pas partagez de liens du tout que partager un lien qui n’apporte rien de plus à votre internaute.

référencement naturel communication digitale seo site internet site web marthe toutain comquat

Ainsi, le référencement naturel se produit au quotidien et se travaille dans l’ensemble de vos pages internet. Il se construit sur le long terme mais son impact est bénéfique : un meilleur positionnement dans les résultats de recherche des internautes, un trafic qui se développe en ne touchant que des prospects qualifiés. Et pour ce faire, il s’agit simplement de respecter rigoureusement les règles définies par Google et de se tenir régulièrement au courant des mises à jour. Pour plus de conseils sur le référencement, vous pouvez me contacter ;).